21 siècles de théologiens

Nous allons poursuivre notre réflexion en découvrant la richesse théologique du christianisme, sa diversité, sa créativité, de thèmes. Nous allons traverser l’histoire afin de nous forger nos propres convictions

Responsable

Jean-Marie de Bourqueney – 06 01 20 66 36
jmdebourqueney@gmail.com

CYCLE de l’année 2020-2021 : « Vingt-et-un siècles de théologie » : 

9 janvier (10h30-12h) : « Le péché ». Ce mot est souvent perçu comme source de culpabilité. Quels ont été les discours sur cette notion (péché originel, confession/absolution, etc…) ? Et comment comprendre aujourd’hui cette notion de manière contemporaine ?

23 janvier (10h30-12h) : « Le salut ». Lorsqu’on évoque ce mot, on pense à l’au-delà de notre vie. Oui, mais aujourd’hui, dans notre vie, comment comprendre cette notion de salut ? Sauvés, oui, mais de quoi ? Salut universel ou réservés à certains ?

• 6 février (10h30-12h) : « La prière ». Cette pratique et cette notion fut développée dans le christianisme de manière extrêmement variée ! Quelles formes de prières ? la prière estelle « efficace » ? Prier, oui, mais pour qui ou pour quoi ? Le silence est-il une prière ? et l’action aussi ?

13 mars (10h30-12h) : « Dieu parle-t-il ? ». Traditionnellement, on nous dit que Dieu nous parle, comme il a « parlé » aux prophètes… Oui, mais alors comment ? Doit-on « entendre des voix », « attendre des réponses » ? Quelles sont les traces de Dieu dans notre vie

 

 

———–

CYCLE de l’année 2019-2020 : « Vingt-et-un siècles de théologie » :

Nous avons clos notre parcours « Vingt-et-un siècles de théologiens ». Nous allons poursuivre notre réflexion en découvrant la richesse théologique du christianisme, sa diversité, sa créativité, mais cette fois-ci à partir des thèmes, et non plus par période ou par théologien.

• 11 janvier (10h30-12h) : « Dire Dieu ». Dieu : un père, une mère, une énergie, un tyran ? Chacun a cherché et cherche encore à traduire cette foi en mots humains.

• 25 janvier (10h30-12h) : « Dire le Christ ». Au coeur de l’évangile, une question est posée par Jésus : « et vous, qui dites-vous que je suis ? ». Au cours de l’histoire, cette question a été l’occasion des débats les plus vifs : Jésus, un homme, un Dieu, les deux ?

• 29 février (10h30-12h) : « Dire l’être humain ». Qu’est-ce que l’homme pour que Dieu s’en occupe, selon l’expression du psaume ? Comment définir ce qu’est l’humain : un animal, un être supérieur, un corps, une âme ? Capable du meilleur mais peut-être du pire aussi…

• 14 mars (10h30-12h) : « Construire l’Église ». Rapidement, le christianisme s’est inventé une organisation : l’église (en grec la « communauté »). Mais comment la penser, qu’est-elle devenue. Quel rôle joue-t-elle dans la foi ? Peut-on croire sans l’Église ?

————–

Cycle 2018- 2019 :

19 janvier (10h30-12h) : la « théologie de la libération ». Comment annoncer l’évangile dans un contexte de pauvreté radicale ?

2 février (10h30-12h) : « Les théologies contextuelles » : Comment reformuler des notions élaborées en occident dans un contexte différent (Asie, Afrique) ?

16 février (10h30-12h) : « l’apport des sciences humaines » : comment dire la foi de manière originale et renouvelée par les théories sur le langage ?

Changement de date le 30 mars  (au lieu du 16 mars) (10h30-12h) : « la théologie du Process » : cette théologie, venue des États-Unis, est une manière révolutionnaire de comprendre positivement la réalité du monde et l’action de Dieu.